Traitement thermique non invasif des varices grandes saphènes par échothérapie.Mise à jour des données d’efficacité et d’innocuité au travers d’une série de cas.

Non-invasive thermal treatment of great saphenous varicose veins using ultrasound therapy.Update of efficacy and safety data based on a series of cases..

Résumé :
Les HIFU sont une technologie en plein essor et leur utilisation se développe dans de nombreux champs thérapeutiques, notamment en phlébologie interventionnelle avec l’échothérapie, procédé thermique non endoveineux ne nécessitant pas de ponction veineuse ni d’effraction cutanée. La technologie SONOVEIN®, mise sur le marché il y a 4 ans, a montré des résultats spectaculaires sur les veines grandes saphènes et les perforantes incontinentes, avec un profil d’efficacité et de sécurité très encourageants, au prix d’une procédure relativement longue. Dans la présente étude, nous avons étudié l’efficacité et le profil de sécurité et de tolérance de l’échothérapie par SONOVEIN® nouvelle génération (S, HD) sur une série de veines grandes saphènes natives et refluantes (n = 6), chez 5 patients différents. Nous avons ainsi confirmé les résultats très encourageants déjà observés avec la première génération de SONOVEIN®, avec un taux d’occlusion de 100% en post-procédural immédiat et lors du suivi jusqu’à 12 mois. Le profil de tolérance, meilleur que celui des procédures thermiques endoveineuses classiques, reste toutefois à améliorer puisque le recours à une anesthésie locale par tumescence a dû être utilisé chez près d’un tiers des patients (n=2) avec EVA moyenne à 4,6 sur l’ensemble des procédures. Enfin, de manière remarquable, nous avons mis en évidence un progrès considérable en terme de gain de temps, avec une cadence de 2,3 min/cm de veine traitée avec le SONOVEIN® S/HD, versus 8,6 min/cm avec la version initiale du SONOVEIN®, rendant son utilisation routinière en cabinet envisageable. Ces résultats positifs nécessitent une confirmation à plus grande échelle, par des études multicentriques, voire comparatives, et sur le long terme avec un suivi devant être prolongé au-delà de 12 mois. Ainsi, les HIFU semblent confirmer leur place en tant qu’alternative fiable aux techniques thermiques endoveineuses et à la sclérothérapie.
Suivez-nous sur :

Articles similaire

fr_FR